/// MAACC

Thématique générale : activités de conception architecturale et de préservation du patrimoine

Le MAACC (Modélisations pour l’Assistance à l’Activité Cognitive de la Conception) est l’équipe parisienne de l’UMR CNRS 3495 MAP (Modélisations et simulations pour l’Architecture et le Patrimoine). Comme toutes les autres équipes de l’UMR le MAACC concentre ses efforts de recherche dans deux axes transversaux :

  • Axe 1 – Modèles, méthodes et outils pour l’étude du patrimoine architectural et culturel.
  • Axe 2 – Modèles et environnements numériques pour la conception en architecture

Dans le cadre de l’immersion du DPEA Recherche, le MAACC propose aux étudiants d’interroger les activités de conception architecturale ou de préservation du patrimoine à travers les transitions numérique et écologique. Notre objectif est de questionner les pratiques de conception, d’idéation, de création, d’innovation, d’éco-conception et de collaboration.

Plusieurs disciplines peuvent être mobilisées pour explorer ces différents champs de savoir :

  • Les sciences de la conception telles que l’architecturologie ou la théorie C-K, apportent un éclairage rationnel sur les processus de conception. Elles permettent de décrire et d’expliquer des processus cognitifs du projet d’architecture. Elles se fondent sur la construction de modèles théoriques permettant l’interprétation et l’explicitation des activités de conception.
  • Les sciences informatiques, telles que l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et augmentée permettent d’approcher les pratiques contemporaines de modélisation, de simulation et de collaboration avec un regard précis sur les outils utilisés et leur fonctionnement.
  • La psychologie et l’ergonomie peuvent être convoquées puisqu’elles permettent d’analyser la pertinence des outils et instruments utilisés par les concepteurs. Les technologies sont ainsi étudiées dans le cadre concret de leur utilisation, dans les situations de leurs de mise en œuvre et pour leurs finalités.
  • La philosophie et l’histoire des techniques sont aussi des approches complémentaires pour prendre de la distance sur ces objets de connaissance et construire une réflexivité constructive.
  • Enfin, les neurosciences dont l’approche à récemment rejoint le laboratoire apportent un regard scientifique sur les processus mentaux à l’œuvre à la fois chez les usagers de l’architecture et ceux de la technologie.

 

Les thématiques proposées au sein de l’immersion sont les suivantes :

Le MAACC propose une formation articulée autour de 3 modules, avec un accompagnement individuel.

  • Un module théorique abordant les questions autour des pratiques de conception, d’idéation, de création, d’innovation, etc. en accordant une place privilégiée aux mutations qu’apporte le numérique en architecture
  • Un module pratique à travers des enseignements sur les techniques informatiques avancées tels que : conception générative, modélisation paramétrique, scripting, reconstruction 3D, photogrammétrie, etc.
  • Un module méthodologique qui vise l’initiation à la recherche par des exercices de mise en place d’une problématique, de fiches de lectures, d’état de l’art et participation à des journées doctorales.

Sont aussi proposées des activités de confrontation aux pratiques réelles et à la recherche à travers des visites (sites, chantiers) et des workshops.

Certaines activités peuvent-être mutualisées avec d’autres équipes de recherche de l’ENSAPLV.

Dispositifs et logiciels mis à disposition des étudiants

Studio Digital Collaboratif, Tablette-écran Wacom Cintiq 18SX, Tablette Samsung Galaxy S2, Casques de Réalité virtuelle (Samsung Galaxy Gear, Oculus Rift), Cartes Arduino, Imprimante 3D etc.

La plateforme Culture 3D Cloud et Agisoft Photoscan  pour la reconstruction 3D et l’étude du patrimoine ainsi que la plupart des outils de modélisations et de simulation utilisés aujourd’hui en architecture.

Historique du DPEA

 Voyages et conférences :

  • Voyage au Japon, 2013
  • Conférences SCAN 2014 à Luxembourg
  • Conférences SCAN 2016 à Toulouse
  • Séminaire de l’UMR MAP 2013 à Lyon  et 2015 à Marseille

Des anciens étudiants du DPEA se sont engagés dans des activités de recherches suite à leur immersion au MAACC :  

Promotion 2015-2016

Malvina Apostolou prépare une thèse au sein du Maacc sur la Modélisation de l’éco-conception architecturale et urbaine

Maria Velaora prépare une thèse au sein du Maacc intitulée : Espaces de transition : Analyse spatiale, conception et propositions didactiques basées sur l’usage de la réalité virtuelle.

Mohamed Nedjib Benleulmi prépare une thèse dans le cadre d’une convention Cifre avec le Maacc et la société SinteticXD sur l’intégration du management des risques dans la maquette BIM

Promotion 2014-2015

Louis Vitalis prépare une thèse au sein Maacc sur la question de l’épistémologie du processus de conception architectural, à l’aune d’une « conception de la réception »

Julie Milovanovic prépare une thèse au sein du laboratoire Creneau (ENSA de Nantes) intitulée « Vers un outil pédagogique d’appréhension des ambiances urbaines au sein d’un dispositif immersif »

Mehdi Ammar poursuit son parcours professionnel dans la cellule de recherche & développement du bureau d’étude Arcora

Promotion 2013-2014

Layal Khalil prépare une thèse au sein du Maacc au sujet d’Un outil d’aide à l’éco-conception architecturale et urbaine adapté au Moyen-Orient 

Promotion 2012-2013

Thomas Zedin prépare une thèse dans le cadre d’une convention Cifre avec le Maacc et Vinci Construction, intitulée « de la mécatronique de conception vers la mécatronique de construction ».

Alexandru Senciuc travaille à Londres dans une agence d’architecture spécialisée dans la conception des hôpitaux et prépare une thèse à la Bartlett School of Architecture sur l’intelligence collective.

 

 

Publicités