Si#3 : Pratiques citadines de natures urbaine

Vendredi 11 janvier 2019 Après-midi (14h30 – 18h) 

Salle des Conférences du Département de recherche ENSA Paris-la Villette
118 avenue Jean Jaurès, Paris 19e

Coordination de Alessia de Biase et Piero Zanini, Laa

Cette troisième séance du séminaire international est dédiée aux pratiques citadines (analogiques et numériques) liées à la nature en ville. Deux recherches seront au centre des débats : l’une en Belgique et l’autre à Paris.

Chloé Deligne* et Noémie Pons-Rotbardt*, de l’Université Libre de Bruxelles (LIEU), se focaliseront sur la façon dont l’quipe belge a construit et conduit la recherche sur les potagers urbains de Bruxelles, sur leur histoire, leur place dans la ville (Bruxelles) et leur devenir à l’heure où « l’agriculture urbaine » se (re)trouve parée de nombreuses vertus. Elles mettront l’accent sur les enjeux qui ont présidé à la construction des enquêtes et des récits qui composent l’ouvrage issu de cette recherche : CAHN L., DELIGNE C., PONS-ROTBARDT N., PRIGNOT N., ZIMMER A., ZITOUNI B., Terres des villes. Enquêtes potagères de Bruxelles aux premières saisons du XXIe siècle, Editions de L’Eclat, Paris, 2018.

Successivement, sera présentée la recherche « Natures urbaines en pratiques digitales » (NATURPRADI, Ademe 2016-19) portée par le consortium composée par LAA-LAVUE, Museum National d’Histoire Naturelle et Sciences Po . Julien Blanc* du Museum National d’Histoire Naturelle, présentera le volet du projet porté par le Muséum. Il insistera sur les différentes méthodes de recherche mises en œuvre qui ont permis d’observer, de suivre et d’analyser les dynamiques de végétalisations dites « habitantes » dans la Ville de Paris et de reconstruire / déplacer progressivement les questions de recherches en fonctions des saillances identifiées. Donato Ricci* du Medialab de Sciences Po, toujours dans le cadre du projet NATURPRADI présentera la campagne spécifique lancée de Méthodes numériques . Elle a visé à capter et à re-décrire les éléments symboliques et discursifs du débat en ligne sur la nature urbaine généré par les nombreuses initiatives de végétalisation soutenues par la municipalité de Paris. L’intervention vise à décortiquer l’approche méthodologique sous-tendant la collecte, l’analyse et la visualisation des contenus natifs numériques produits sur Twitter, ainsi que les opportunités et les limites d’une telle approche.

* Chloé Deligne est historienne à l’Université Libre de Bruxelles, chercheuse au FNRS (Belgique) depuis 2006. Ses recherches et travaux explorent deux thèmes majeurs, qui s’entrelacent : histoire urbaine et histoire environnementale. De façon plus spécifique, au départ du prisme bruxellois, elle explore les transformations des relations entre villes et eaux, entre villes et pollutions, et plus récemment entre villes et production alimentaire et entre villes et forêts. Ce qui caractérise ses recherches sont la diachronie et l’interdisciplinarité et, par ailleurs, le désir de construire des savoirs et des actions avec des acteurs multiples.

Quelques publications :

  • Deligne C., 2017, « Les eaux de Bruxelles : systèmes et dépendances », in : Lestel L. et Carré C., Les rivières urbaines et leur pollution (Paris, Berlin, Bruxelles, Milan), Paris, Ed. Quae
  • Deligne C., 2013, « Powers over space, spaces of powers. The constitution of town squares in the cities of the Low Countries (12th-14th c.)”, in M. Howell & Boone M.(eds.), The Power of Space, Studies in European Urban History (1100-1800), Turnhout, Brepols, pp. 21-28.
  • Deligne C., 2012, « The rivers of Brussels, 1770-1880 : transformations of an urban landscape », in S. Castonguay & Evenden M. (eds), Urban Rivers. Remaking Rivers, Cities and Spaces in Europe and North America, Series History of the Urban Environment, Pittsburgh, Pittsburgh University Press, pp. 17-34.
  • Balcers W. et C. Deligne, 2011, « The environmental Protest Movements against Industrial Waste in Belgium (1850-1914) », in Environmental and Social Inequalities in the City : Historical Perspectives, Massard-Guilbaud G. and R. Rodger (eds), White Horse Press, Cambridge, pp. 233-248.
  • Deligne C. et Jaumain S. (éds.), 2009, L’expo ’58 : un tournant dans l’histoire de Bruxelles, Ed. Le Cri, Bruxelles, 225p.

* Noémie Pons-Rotbardt est architecte (ENSAPB, 2005) avec un complément de formation en paysage (Versailles, 2010). Elle s’intéresse aux écologies urbaines et à la manière dont elles travaillent les villes et les rapports des citadins à leurs territoires. Sa pratique oscille entre interventions in situ, organisation d’ateliers collectifs et exploratoires, militance autour des politiques de la ville, recherche/écriture sur des sujets touchant aux écologies urbaines.

Ses publications récentes :

  • Livia Cahn, Elise Debouny et Noémie Pons-Rotbardt (2018) « Sols migrateurs, la Porte de Ninove en chantier », in Bruxelles en mouvements n°293
  • Livia Cahn, Elise Debouny et Noémie Pons-Rotbardt (2018) « Sols vivaces, derrière la ville productive : le jardin de la Senne », in Bruxelles en mouvements n°296
  • « Terres des villes » (2017)
  • à paraître en 2019 : Livia Cahn et Noémie Pons-Rotbardt : « La renouée du Japon, une plante qui nous échappe », in Panthère Première n°3, Marseille.

* Julien Blanc, est Maître de Conférences du Muséum national d’Histoire naturel, membre de l’UMR Eco-anthropologie (CNRS/MnHn). Docteur en Anthropologie de l’environnement, il s’intéresse en particulier aux transitions agro-écologiques contemporaines (Brésil, France). En parallèle, conduisant une relance de l’ethnobotanique au Muséum, il s’intéresse aux mutations de ce champ de recherche et de différentes dimensions afférentes (méthodes d’enquêtes, interdisciplinarité(s), statut des informateurs/collaborateurs, etc.). Il est responsable de la spécialité Diversité Culturelle Diversité Biologique du Master Sociétés et Biodiversité du MnHn.

Ses dernieres publications :

  • Blanc J., Lizet B et D. Juhé-Beaulaton (sous presse). Un nouvel élan pour l’ethnobotanique au Muséum national d’Histoire naturelle. Actes du Colloque de Salagon (octobre 2017).
  • Blanc J. et M.S. Carneiro (2018). Le Brésil et l’environnement au XXIe siècle : déficit démocratique, carences environnementales », Brésil(s), 13. DOI : 10.4000/bresils.2551
  • Blanc J. et I. Georges (2017). Agroecologia e agricultura familiar no Brasil: para uma transcendência das concepções duais. In Zanoni M., Souza O.T. de, Miguel L.A. de (Coord.). Diálogos contemporâneso sobre a questão agrária e agricultura familiar/camponesa no Brasil e na França   Brasília : MDA, 2017. (Edição bilígue), 13p.
  • Blanc J, Lizet B. and F. Dubost, 2015. Vivables, vivantes et vivrières: de nouveaux espoirs pour la ville ? In J.Blanc, B.Lizet and F. Dubost (Coord.), Villes Vivrières ; N° spécial, Revue d’ethnoecologie (8), 9p.

* Donato Ricci, est designer et chercheur au médialab de Sciences Po. Il est spécialisé dans l’utilisation des méthodes de design dans les sciences humaines et sociales. Il a suivi les aspects design du projet AIME de Bruno Latour avec lequel il a co-organisé l’exposition Reset Modernity! Il a été l’un des fondateurs du DensityDesign Lab au Politecnico di Milano. C’est là qu’il a commencé et approfondi son intérêt pour l’exploration du rôle des langages visuels et des données numériques pour l’engagement public dans des questions socio-techniques. Il est professeur assistant à l’Université d’Aveiro et membre du Programme Expérimental en Arts Politiques (SPEAP) de SciencesPo.

Ses dernieres publications :

  • Ricci, D & de Biase, A. (2018). Articuler les temps et les présences de la nature urbaine : une méthode contemporaine. In M. Solene (Ed.), Territoires durables : de la recherche à la conception. Editions Parenthèses/ADEME.
  • Ricci, D., Brilli, A., & Tassi, R. (2018). Repurposing Digital Methods for Human-Centered Design: The case of Urban Nature in Paris. In DRS 2018. Catalyst proceedings. Limerick.
  • Ricci, D., Colombo, G., Meunier, A., & Brilli, A. (2017). Designing Digital Methods to monitor and inform Urban Policy. The case of Paris and its Urban Nature initiative. In 3rd International Conference on Public Policy (ICPP3). Singapour.
  • Ricci, D. (2016). Don’t Push That Button! In B. Latour (Ed.), Reset Modernity! Cambridge, Mass.:MIT Press.
  • Venturini, T., Ricci, D., Mauri, M., Kimbell, L., & Meunier, A. (2015). Designing Controversies and their Publics. Design Issues, 31(3), 74–87.

>> Lectures conseillées par nos invités et à découvrir :

  • Florence Weber, L’honneur des jardiniers. Les potagers dans la France du XXe siècle, Paris, Belin, 1998. (comptes-rendus) https://books.openedition.org/editionsmsh/8205
  • Matthew Gandy, « Marginalia : aesthetics, ecology, and urban wastelands », dans Annals of the Association of American Geographers, 103, 6, 2013, p. 1301-1316. (texte joint)
  • Cahiers d’enquêtes politiques, vivre expérimenter, raconter (présentation ici )https://lundi.am/Cahiers-d-enquetes-politiques-Vivre-experimenter-raconter
  • Des graines dans la pelleteuse (présentation) https://terredeliens.org/DES-GRAINES-DANS-LA-PELLETEUSE-Actes-des-Rencontres-2016-des-luttes-foncieres.html
  • Entretien : Redécouvrir la terre (Pierre Charbonnier, Bruno Latour et Baptiste Morizot) (texte ici 🙂 https://journals.openedition.org/traces/7071
  • Bruns, A., & Burgess, J. (2015). Twitter hashtags from ad hoc to calculated publics. In N. Rambukkana (Ed.), Hashtag publics : the power and politics of discursive networks (p. 293).
  • DiSalvo, C. (2009). Design and the Construction of Publics. Design Issues, 25(1), 48–63.
  • Marres, N. (2005). Issues spark a public into being: A key but often forgotten point of the Lippmann-Dewey debate. In B. Latour & P. Weibel (Eds.), Making things public: Atmospheres of democracy. Cambridge, Mass.: The MIT Press.
  • Marres, N., & Gerlitz, C. (2016). Interface methods: renegotiating relations between digital social research, STS and sociology. The Sociological Review, 64(1), 21–46.
  • Rogers, R. (2013). Debanalizing Twitter. In Proceedings of the 5th Annual ACM Web Science Conference on – WebSci ’13 (pp. 356–365). New York, New York, USA: ACM Press.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :