SI #2 : Romain Iliou

Vendredi 30 Octobre 2015 –  14H00

thème B : TEMPORALITES ET CULTURES DES TERRITOIRES ET DES PROJETS
(coord. Karen Bowie – Laboratoire AHTTEP)

Séminaire international  / Séance du Vendredi 30 Octobre

L’expérience du doctorat à l’international

Modernité et architecture scolaire; histoire des écoles construites dans la banlieue parisienne durant les années 1930

Un doctorat en conservation du patrimoine architectural en Italie, une thématique de recherche en France, la singularité d’un parcours

La recherche propose d’étudier l’histoire de l’architecture scolaire élémentaire publique durant les années 1930, en France et en particulier dans la banlieue parisienne, notamment les communes de l’ancien département de la Seine. Les premières études menées ont permis par ailleurs de faire émerger la très forte influence des expériences étrangères en termes d’architecture scolaire moderne, afin de pouvoir comprendre le contexte de l’époque.

Un aspect particulièrement de cette enquête est le fait que ce furent les mairies socialistes et communistes de la banlieue parisienne à se placer à la tête de l’avant-garde de l’architecture scolaire publique élémentaire, créant les conditions pour matérialiser la rencontre entre la modernité et les nouvelles pratiques pédagogiques, avec des résultats de qualité loués par la critique, le monde de l’enseignement, les usagers et les hygiénistes. Pourtant il ne fut pas aisé pour les architectes de se mouvoir dans un contexte réglementaire particulièrement contraignant et ancien, qui parfois peut faire voir ces écoles comme des modèles “post Jules Ferry”, adoptant la modernité architecturale seulement comme une valeur esthétique et non conceptuelle.

Ces réalisations souffrent également, pour la majorité d’entre elles, de l’absence d’une paternité illustre. Pourtant l’étude des parcours professionnels et l’évolution du langage architectural de leurs auteurs permet d’illustrer la situation particulière de l’architecture française à l’époque, où l’on assiste à une redéfinition de l’enseignement Beaux-Arts, l’influence croissante des CIAM mais également la défense d’une architecture aux caractéristiques nationales. Ces réalisations se situent à l’intérieur du contexte urbain relativement hétérogène de la banlieue dont elles ont traversé l’histoire. Leur perception générale aujourd’hui ne leur rend pas justice. Elles sont difficilement identifiables comme révolutionnaires, ou tout au moins conçues pour l’être. D’autant que de très nombreux éléments ont été modernisés, substitués, remplacés. C’est le cas en particulier des éléments décoratifs tels des fresques ou des mosaïques. Mais c’est surtout le cas des fenêtres et des portes, dont la substitution progressive a parfaitement altéré l’identité de ces écoles : les verres n’ont plus la même teinte ni la même transparence ou texture ; les éléments totalement empaquetâtes ont été démontés ; des voiles de verre-armé ont été substitués par des verrières.

La mise en valeur de ces architectures devra passer par un processus de connaissance et de reconnaissance des valeurs historiques, architecturales et artistiques mais également à travers différentes réflexions sur certaines thématiques ; par exemple : comment la modernité des années 1930 est intégrée à l’intérieur de l’architecture scolaire ? S’agit-il d’une véritable redéfinition de l’espace scolaire ou bien seulement un moment de transition ? Quelles ont été les influences et quel est l’héritage de ces bâtiments ? Quel est aujourd’hui leur état de conservation et leur perception tant de la part des usagers qu’au sein de leur contexte urbain ?

Romain Iliou  est actuellement doctorant en Conservation du Patrimoine Architectural, en troisième année au Politecnico di Milano. Il a commencé ses études supérieures en effectuant trois années de classes préparatoires scientifiques (2004-2007) pour intégrer par la suite l’École Centrale Paris (2007-2009) et a ainsi bénéficié d’une solide assise scientifique. Néanmoins, il a préféré poursuivre sa formation en architecture, effectuant un double-diplôme au Politecnico di Milano (2009-2012). D’emblée séduit par l’approche italienne regardant le patrimoine historique, il a décidé de prolonger son expérience en effectuant ce doctorat.

Bibliographie essentielle

  • Debat Ponsa, Sommes-nous de mauvais constructeurs d’écoles ?, “L’Architecture d’Aujourd’hui”, n°1 (Les écoles en France), 1933
  • Minucci, Scuole: asili d’infanzia, scuole all’aperto, elementari e medie, case del Balilla, palestre ed impianti sportivi, Milano, Hoepli, 1936
  • Vago, Nouvelles constructions scolaires, “L’Architecture d’Aujourd’hui”, n°5, mai 1936
  • Barret, L’éducation nouvelle et l’architecture scolaire, “L’Architecture d’Aujourd’hui”, n°5, mai 1936
  • Hummel, L’évolution scolaire en France, “L’Architecture d’Aujourd’hui”, n°8 (Constructions scolaires), août 1938
  • Campanini, « Scuole » I e II, Documenti di Architettura, Milano, Vallardi, 1947
  • G. Stilman and R. Castle Cleary, The modern school, New York, Architectural Press, 1949
  • Ramber, Constructions scolaires et universitaires, Collection « L’architecture française de nos jours », Paris, Vincent, Frial et Cie Editeurs, 1954
  • A.-M. Châtelet, Paris à l’école, qui a eu cette idée folle ?, Paris, Editions de l’Arsenal/Picard, 1993
  • Lainé, Les constructions scolaires en France, Paris, PUF, 1996
  • Brucculeri, L’école des Beaux-Arts de Paris saisie par la modernité, in Jean-Louis Cohen (sous la dir), Les années 30, L’architecture et les arts de l’espace entre industrie et nostalgie, Paris, Editions du Patrimoine, 1997
  • Maniaque, Les édifices publics en France : de la décoration à l’équipement, in Jean-Louis Cohen (sous la dir), Les années 30, L’architecture et les arts de l’espace entre industrie et nostalgie, Paris, Editions du Patrimoine, 1997
  • Pairault, L’École de plein air de Suresnes. Genèse d’un projet architectural (1931-1935), “EAV. Ecole d’architecture de Versailles”, n° 9 (2003-2004), pp. 28-37
  • A.-M. Châtelet, L’école de plein air. Une expérience pédagogique et architecturale dans l’Europe du XXe siècle, Paris, Ed. Recherches, 2003
  • A.-M. Châtelet et al., L’architecture scolaire – Essai d’historiographie internationale, “Histoire de l’Education”, n° 102 (2004), pp. 7-37
%d blogueurs aiment cette page :