St #1 : Véronique Biau & Sabrina Bresson

Vendredi 16 octobre 2015 à 9h30 – Matinée

thème A : ACTEURS ET METIERS DU PROJET
(coord. Isabelle Grudet – LET)

L’habitat participatif, enjeu d’innovation pour les acteurs de la fabrication de la ville

Intervention de Véronique Biau

L’habitat participatif, qui n’est ni une pratique totalement nouvelle, ni un phénomène majeur du point de vue quantitatif, suscite actuellement débat, réflexion, lobbying, production réglementaire, … Pour les acteurs de la fabrication de la ville, il soulève des enjeux d’innovation, questionnant les cadres contraints des filières publiques et privées de la production immobilière et les routines qui y ont pris place. Pour les architectes, c’est une invitation à se questionner sur leur place dans le système d’acteurs de la production d’habitat, sur la prise en compte, dans la conception, de savoirs et discours émanant des habitants, sur des outils permettant une élaboration conjointe de projet.

L’habitat participatif en Europe : du « pouvoir d’agir » à l’institutionnalisation de la participation

Intervention de Sabrina Bresson

À partir d’enquêtes de terrain réalisées à Fribourg-en-Brisgau et Tübingen (Allemagne), à Almere (Pays-Bas) et Strasbourg (France), nous interrogerons le développement de l’habitat participatif en Europe, en comparant le jeu des acteurs et les contextes dans lesquels les collectivités locales intègrent les initiatives habitantes dans leurs politiques urbaines. La confrontation des expériences allemande, néerlandaise et française permettra d’analyser les rapports des groupes d’habitants aux institutions, les différences de stratégies urbaines et les formes de réinterprétation de l’habitat participatif en fonction de facteurs culturels et institutionnels.

Véronique Biau est Architecte‐Urbaniste en chef de l’Etat, docteur en sociologie, chercheur à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris‐Val de Seine, directrice du Centre de Recherche sur l’Habitat (UMR Lavue n°7218 CNRS). Ses travaux portent sur les acteurs de la conception architecturale et urbaine. De 2009 à 2013, elle a conduit deux recherches collectives fondées sur une dizaine d’études de cas et analysé les systèmes d’acteurs engagés dans les processus d’habitat participatif. Deux rapports de recherche et un certain nombre d’articles scientifiques sont consultables en ligne.

Sabrina Bresson Spécialisée en sociologie urbaine et sociologie de l’habitat, Sabrina Bresson est maître-assistante en sciences humaines et sociales à l’ENSA Paris-Val de Seine et membre du Centre de Recherche sur l’Habitat (CRH – UMR 7218 LAVUE). Après une thèse de sociologie sur la réception sociale des expérimentations architecturales de Le Corbusier et de Jean Renaudie pour l’habitat social, elle a réorienté ses recherches sur l’habitat participatif en contribuant à un programme ANR sur les alternatives de propriété pour l’habitat (Alter-Prop, 2010-2014). Elle coordonne actuellement une recherche financée par la Région Centre sur l’expertise citoyenne (Eclips, 2013-2016). Ce programme pose la question des limites de la participation et des inégalités qui persistent dans les lieux de la démocratie locale.

Suggestions bibliographiques pour la séance, « Les incontournables » selon les auteurs

  • Bacqué, M-H.et Biau , V. (dir.), (2010), Habitats alternatifs, des projets négociés, Rapport de recherche, Paris : Plan urbanisme, construction et architecture (PUCA). Téléchargeable en ligne
  • Benjamin, I. et Aballéa, F. (1990), « L’évolution de la professionnalité des architectes », Recherches Sociales n°113-114.
  • Biau, V. d’Orazio, A. (dir.), (2012). Habitat en autopromotion ; Etude de six cas franciliens, Paris, Rapport de recherche pour le Plan Urbanisme Construction Architecture, septembre 2012. 161 p. Téléchargeable en ligne
  • Bonnin, Ph. (dir.), (1983), Habitats autogérés, M.H.G.A., Paris : Editions Alternatives / Syros.
  • Chadoin, O. (2007), Etre architecte. Les vertus de l’indétermination. Limoges : PULIM.
  • Bacqué, M-H. et Carriou, C. (2011), « Participation et politiques du logement en France. Un débat qui traverse le XXe siècle », in Bacqué, M-H. et Sintomer, Y. (dir.), La Démocratie participative. Histoire et généalogie, Paris : La Découverte, p.155-174.
  • Debarre, A. & Steinmetz, H. (2012), « L’invention de l’autopromotion à Strasbourg », Métropolitiques. [en ligne] http://www.metropolitiques.eu/L-invention-de-l-autopromotion-a.html
  • Devaux, C. (2012), « De l’expérimentation à l’institutionnalisation : l’habitat participatif à un tournant ? », Métropolitiques. [en ligne] http://www.metropolitiques.eu/De-l-experimentation-a-l.html
  • Gaillard, D. et Matthey, L. (2011), « Au-delà de la carte postale. Les trois âges de Vauban : limites d’un éco-quartier », Cosmopolitiques, n°19, juin. [en ligne] http://www.cosmopolitiques.com/node/352.
  • Territoires (2010), Dossier « Habitat coopératif: une troisième voie pour l’accès au logement? », n°508, mai.
  • Zitouni, F. (2014), « Les collectivités territoriales et l’habitat participatif », in Lerousseau, N. (dir.), L’habitat coopératif, Paris : Michel Houdiard éditeur, p.103-117.

Pour se préparer à l’écoute 2 textes à lire :

arton811-e4368« Les architectes face à l’habitat participatif. Entre militantisme et professionnalisme ? » Anne d’Orazio, Véronique Biau in Cahier Ramau 6, L’implication des habitants dans la fabrication de la ville ; métiers et pratiques en question. Paris, Ed. de la Villette, 2013.

Bresson, S. (2014), en collaboration avec L. Tummers. « L’habitat participatif en Europe : vers des politiques alternatives de développement urbain ? », Revue interdisciplinaire de recherche urbaine Métropoles, n°15. [en ligne] http://metropoles.revues.org/4960

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :