Les ruines de la patrimonialisation

affiche-ruines– 13 mars | Cité de l’architecture et du patrimoine | Salle Anatole de Baudot | Accès 7 avenue Albert de Mun, 75116 Paris | 9h30 – 19h00

– 14 mars | Institut National de l’Histoire de l’Art | Salle Vasari | 2 rue Vivienne, 75002 Paris | 9h30 – 13h00

« Les Ruines de la Patrimonialisation » est un colloque composé de deux rencontres proposant d’entamer une archéologie de territoires patrimonialisés en portant attention aux “ruines” laissées par les processus de labellisation des villes. Ces deux rencontres permettent de mobiliser l’effort de discussion sur ce qui dans les discours et les pratiques patrimoniales est perçu comme « sauvé » tout en étant à la fois ce qui transforme et banalise une économie locale, promeut des destructions de quartiers informels, ou encore transforme radicalement les pratiques. Raconter ce que la labellisation laisse sur les territoires, quels territoires elle produit et donne en héritage, est le sujet de ces rencontres.

Après un premier temps de réflexion ayant eu lieu à Rio de Janeiro en novembre 2014 (voir le site), ce second temps accueille, autour de quatre tables rondes réparties sur les deux journées, des intervenants issus de divers horizons universitaires, institutionnels et géographiques et dont les interventions s’attachent à des thématiques transversales d‘ordre social (le déplacement de populations consécutif à une labellisation, les disputes scientifiques ou politiques qui peuvent survenir face à un objet labellisé…) ou d’ordre spatial (l’usage détourné des objets labellisés, la typologie des paysages culturels…). »

>>telecharger le programme

 

%d blogueurs aiment cette page :