St #8 : Nadine Roudil & François Guéna

vendredi 5 décembre 2014 à 9h30

thème D : SYSTEMES ET REGISTRES DE REPRESENTATION
(coord. François Guéna – Maacc)

Les usages de l’énergie, approches techniques et sociologiques

Cette séance du séminaire transversale a pour objet de présenter deux approches de recherche pour interroger l’usage de l’énergie et la conception architecturale.

L’objet de recherche de Nadine Roudil contribue à l’analyse du lien entre l’action publique à l’origine de la « fabrique » de la ville durable (qui se caractérise par la mise en œuvre des politiques urbaines et publique, elles-mêmes mobilisant différentes échelles territoriales locale et nationales, pour instituer les principes de son action) et les mécanismes de production des inégalités sociales et spatiales lorsque cette action publique a pour objet les quartiers populaires les plus pauvres.
A partir d’une  entrée spécifique, celle de l’énergie,  thématique très investie par les différents acteurs de la conception architecturale et urbaine pour attester de la lutte contre le changement climatique à l’échelle du bâtiment et pour produire une ville plus « économe » en ressource, elle examine plus particulièrement le contexte d’incitation au changement adressés aux habitants et la réalité de leurs pratiques du logement en analysant ce que signifie consommer de l’énergie au domicile.

François Guéna présentera les possibilités de modélisation offertes par les Réseaux Bayésiens pour instrumenter la conception de bâtiments à faible consommation d’énergie. De par leur possibilité de décrire des relations de cause à effet, les Réseaux Bayésiens peuvent être utilisés tout au long d’un processus de conception pour estimer la probabilité d’atteindre certains objectifs. En s’appuyant sur le travail de doctorat de Nazila Hannachi, membre du laboratoire MAACC, François Guéna montrera comment, sur la base des Réseaux Bayésiens, il serait possible de développer des outils d’aide à la décision, utilisables par tous les acteurs d’un projet, depuis l’étude de faisabilité jusqu’à la construction du bâtiment, son usage et sa maintenance.

François Guéna Architecte D.E.S.A. diplômé en 1981, a été formé à la recherche au Centre d’Informatique et de Méthodologie en Architecture de 1982 à 1992. Durant cette période il poursuit parallèlement des études d’Informatique à l’Université Pierre et Marie Curie – Paris 6. Il obtient un doctorat en Informatique en 1991 puis son Habilitation à Diriger des Recherches en 1997. Maître assistant des écoles d’architecture à partir de 1993 puis Professeur en 2005, il enseigne l’informatique à l’ENSAPLV et dirige l’équipe de recherche MAACC de l’UMR MAP CNRS/MCC 3495.

Nadine Roudil Sociologue, chargée de recherche au Département d’Économie et Sciences Humaines du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB). Docteur en Sociologie, diplômée de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et chercheure associée au Laboratoire d’Architecture Ville Urbanisme et Environnement (LAVUE UMR 7218).
Ses travaux contribuent à l’analyse du lien entre l’action publique à l’origine de la « fabrique » de la ville (qui se caractérise par la mise en œuvre des politiques urbaines et publique mobilisant différentes échelles territoriales locale et nationales pour instituer les principes de son action) et la production des inégalités sociales et spatiales. Elle travaille actuellement sur la « fabrique » de la ville durable dans les quartiers populaires.
Elle a notamment publié : Habiter la Castellane sous le regard de l’institution. Usages sociaux de la déviance (Paris : l’Harmattan, 2011).

Texte de référence pour se préparer à l’écoute :

ThèseNazila Nazila Hannachi, Développement d’une méthodologie d’assistance au commissionnement des bâtiments à faible consommation d’énergie, Thèse de doctorat de l’Université Paris-Est, 07/2008

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :