St #3 : Eric Daniel-Lacombe & Hervé Lainé

Vendredi 31 octobre 2014

 

Thématique B : Villes du XXI siècle et environnement : crise systémique ou nouveau paradigme ?

Coordination : Xavier Bonnaud

Trois thématiques (construire au contact du risque, composer avec la technique et recycler l’urbain) seront abordées cette année lors des séances du séminaire transversal du DPEA et de la conférence internationale. Ces trois demi-journées seront l’occasion de questionner ensemble, à l’écoute d’un panel diversifiées d’acteurs et de chercheurs, les horizons du devenir urbain à l’aune de la question environnementale. Il s’agira donc,  à partir de ces cinq interventions, de mettre en relation connaissances de terrain, compétences de transformation et interpellations théoriques afin de mieux se repérer dans ces chantiers importants pour la ville du XXI siècle.

Séminaire 1 / Séance du Vendredi 31 octobre matin

Construire au contact du risque : vers de nouveaux scenario d’installation urbaine.

La pression que le développement humain fait peser sur les grands équilibres planétaires peut se mesurer à l’aune des risques auxquels les installations urbaines sont aujourd’hui soumises. Ceux-ci montrent à l’évidence combien les dimensions naturelles et culturelles sont désormais imbriquées et engagent à penser le cadre nouveau des relations entre environnements construits et le substrat planétaire à partir de deux aspects évidemment inter reliés.
– D’une manière concrète, on observe des pratiques d’aménagement qui se confrontant à ces territoires malmenés ou menacés, inaugurent de nouvelles manières de construire, les nouveaux usages et de nouvelles esthétiques.
– D’une manière plus théorique, on perçoit qu’une pensée de l’installation humaine qui s’imaginait pouvoir d’affranchir totalement des aléas de nature se découvre fragile alors que jamais autant de puissance et de technique n’avaient été embarquées dans l’édification urbaine. Cette reconnaissance de la fragilité de établissements humains, permet alors, prenant la mesure de cette société des risques, de penser l’aménagement de territoires hybrides, co-construits avec les forces de la nature et engageant des scénarios d’évolution et d’espaces partagés construits plus en symbiose qu’en opposition en séparation.

Hervé Lainé, Ingénieur général honoraire des Ponts, des Eaux et des Forêts, Hervé Lainé a également une formation d’urbaniste ; il est consultant international dans le domaine de l’eau et des énergies nouvelles. Il est aussi président de l’Académie de l’Éthique, association indépendante dédiée à la promotion des valeurs éthiques, et dirige la revue [im]Pertinences. Il est responsable du Séminaire Vauban « Risques et responsabilités de l’Architecte » de l’École Spéciale d’Architecture. Hervé Lainé intervient dans plusieurs universités et dans des conférences internationales dans les domaines du développement durable et de la responsabilité sociale des organisations (RSE/RSO) : Il a publié plusieurs articles dans ces mêmes domaines, dont récemment « Tensions internationales sur l’eau : un vaste champ pour la médiation ? » (Cahiers de l’Orient, Printemps 2014) (Ci-joint).

Eric Daniel-Lacombe est architecte, titulaire en 2006 d’un doctorat en urbanisme de l’Institut d’Urbanisme de Paris, «L’Ouvert à l’œuvre» sous la direction du philosophe de l’urbain Thierry Paquot. Il développe une «architecture paysagère» sur le chemin de ses travaux déjà engagés en1996 au D.E.A. «Jardins-Paysages-Territoires» sous la responsabilité du paysagiste Bernard Lassus. Il poursuit depuis maintenant une dizaine d’année une production architecturale et urbaine qui installe les possibilités d’une urbanité plus en lien avec les évocations culturelles et esthétiques des risques naturels.

Références bibliographiques permettant de préparer la séance

– BECK U., La société du risque, sur la voie d’une autre modernité , éd.Flammarion, coll. Champs essais, 2003

– DAUPHINE A., PROVITOLO D., Risques et catastrophes. Observer, spatialiser, comprendre, gérer, éd, Armand Collin, coll. U-géographie, 2004

– DJAMENT-TRAN G., REGHEZZA-ZITT M. (sous la coordination), Résilience urbaines, les villes faces aux catastrophes, éd. Le Manuscrit, 2012

– JONAS H., Le Principe responsabilité, éd. Flammarion, coll. Champs essais, 1979, Pour une éthique du futur, éd. Rivages Poche, 1998

– KLEIN Naomi, La stratégie du choc, la montée d’un capitalisme du désastre, éd Actes Sud, 2008

– MURAKAMI Haruki, Après le tremblement de terre, 10/18, 2002

– NANCY Jean-Luc, L’équivalence des catastrophes, Galilée, 2012

– BOURG Dominique, WHITESIDE Kerry, Vers une démocratie écologique, Seuil, 2010

Pour se préparer à l’écoute 1 texte  à télécharger

CahiersOrient114

LAINE Hervé (2014) Tensions internationales sur l’eau : un vaste champ pour la médiation ?

Les Cahiers de l’Orient n°114, pp.63-74

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :