Innovation et appréhension du territoire

Affiche seminaire traductionSéminaire proposé dans le cadre du LABEX Création Arts Patrimoines par le département recherche de l’ENSAPLV : AMP-GERPHAU-LAA-LET/UMR LAVUE 7218

INNOVATION ET APPRÉHENSION DU TERRITOIRE
Excursion autour de cinq outils et concepts innovants

Lieu : Département Recherche de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette
118-130, avenue Jean Jaurès, 75019 Paris (métro ligne 5, Laumière)
Salle : salle 1
Horaire : 14h-17h

Ce séminaire, proposé dans le cadre du projet « L’enjeu de la traduction et l’interdisciplinarité. Quatre parcours pionniers : Patrick Geddes, Ian McHarg, Denis Cosgrove, John Zeisel » soutenu par le Labex CAP, porte sur la traduction en tant qu’outil de réinvention et ouverture du savoir disciplinaire. Les auteurs choisis ont poursuivis des parcours atypiques – à la croisée de la science, de la création, du patrimoine (naturel ou culturel)- pour inventer des disciplines nouvelles capables de mieux appréhender le territoire. Leur incroyable contemporanéité nous questionne sur l’enjeu qu’ils soulèvent : comment renouveler les savoirs ? Un des enjeux contemporains est de « déplacer » les limites disciplinaires et apprendre à poser différemment les questions, à regarder d’une manière moins asymétrique la culture (savant-non savant ; théorique pratique). Si le monde qui nous entoure paraît plongé dans une crise qui se manifeste par des ruptures et déséquilibres (conflits, urgence écologique…), par la destruction de notre héritage et une sensation d’instabilité, ce décalage dans la manière traditionnelle de regarder les territoires peut nous soutenir dans la recherche de solutions innovantes. Ainsi une relation se tisse entre ces pensées qui – chacune dans son époque- ont été pionnières de l’interculturalité disciplinaire : de Geddes jusqu’à Zeisel, nous questionnerons tant des termes/concepts dont une nouvelle traduction paraît aujourd’hui indispensable (le Survey de Geddes, le design écologique de MacHarg ou le evidence-based design de Zeisel), que la naissance de la posture d’un intellectuel total, comme dans le cas de Mumford.

Programme

  1. 23 janvier 2014 : Lewis Mumford dans le texte et dans une autre langue, Thierry Paquot et Azucena Cruz
  2. 13 février 2014 : Construire et habiter avec la Nature : introduction à Ian McHarg, Antonella Tufano et Chris Younès
  3. 06 mars 2014 : « Mapping » chez Cosgrove, Philippe Nys
  4. 10 avril 2014 : « Civic survey » chez Patrick Geddes, Alessia de Biase
  5. 15 mai 2014 : Le « evidence-based design» chez John Zeisel, Michael Fenker

entrée libre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s