St 11 : Emmanuel Amougou & Alessia de Biase

10 janvier 2014

Thème : Temps et temporalités des territoires et des projets

Ce que hériter veut dire

Emmanuel Amougou commencera en expliquant que les processus sociaux et culturels, qui caractérisent les sociétés humaines, ne sont compréhensibles que parce qu’ils s’inscrivent non seulement dans des espaces, mais également dans des logiques temporelles. Ce sont en effet ces deux dimensions qui, au travers des pratiques et relations sociales qu’entretiennent les individus au sein d’une formation sociale, entendent assurer leurs évolutions et inscriptions durables. C’est aussi à partir de cette hypothèse qu’il tentera de comprendre les représentations et significations que peut prendre la notion d’hériter. Tenter donc de comprendre les logiques sociales sur lesquelles reposent les mécanismes d’héritabilité, mais aussi ses effets – la reproduction sociale ; la légitimation ou la délégitimation des groupes  et/ou catégories d’objets, par exemple – aussi bien sur les individus que sur les groupes sociaux, telle est l’une des préoccupations du regard sociologique que il tentera de poser sur la question qui nous préoccupe. Alessia de Biase, ensuite traitera de qu’est-ce que signifie hériter des objets de recherche. Que cela produit et quels type d’approches cela entame ? Dans l’idée que hériter renvoie intrinsèquement à l’idée d’action dans la mesure où comme le proposait Patrick Geddes (1915), Heredity (hérédité), c’est ce dont l’on hérite passivement, Heritage (héritage), en revanche, c’est ce que l’on choisit d’hériter, Alessia de Biase proposera de comprendre ce qui signifie (épistémologiquement et éthiquement) écrire l’histoire « au présent » pour des lieux qui ont été chargés des recherches qui ont contribué, elles aussi, à construire un imaginaire negatif.

Emmanuel Amougou, est sociologue. Formé à l’Université des Sciences Humaines de Strasbourg II, il est enseignant chercheur – H.D.R. à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette, et membre du Laboratoire Espace Travail, UMR-CNRS-7218-LET/LAVUE. Il est Coresponsable du Séminaire de Master 2, Architecture, Projet Urbain et Sociétés- APUS-, ses problématiques de recherche portent essentiellement sur les formes et objectivations de la domination sociale à travers les questions patrimoniales, urbaines et architecturales.

Quelques références récentes d’Emmanuel  Amougou (2009-13)

Ouvrages.
– Emmanuel Amougou, Honneurs ethniques et fidélité. Des migrants aux diasporas africaines, Éditions L’Harmattan, Collection ‘‘Pensée Africaine’’, Paris, 2013, 186 p.
– Emmanuel Amougou, (avec la collaboration de) Alain Billard et Serge Brifaud, Sciences sociales et Patrimoines, Préface de Philippe Cougrand, Éditions L’Harmattan, Collection ‘‘Logiques Sociales’’, Paris 2011, 169 p.
– Emmanuel Amougou, Étalements urbains. Critique sociale d’une fatalité urbaine, Préface de Bendicht Weber, Éditions L’Harmattan, Paris, 2010.

Articles
– Emmanuel Amougou, « Les processus de ‘‘patrimonialisation’’ et réflexivité », in Internationale de l’Imaginaire, Nouvelle Série, n° 27, Actes du Colloque [3-4 avril, 2012] : Le Patrimoine, oui, mais quel patrimoine ? Maison des Cultures du Monde, Unesco, Éditions Babel, Paris, 2012, pp. 205-236.
– Emmanuel Amougou, « Honneurs ethniques et Langues locales. », in Riyelewa Revue de Sciences, d’Histoire et de Civilisation de l’Océan Indien, n°1, 1er  Trimestre 2011, pp. 66-72.
– Emmanuel Amougou, « Usage des sciences et conservation du patrimoine. Différenciation et/ou déclassement. », in Clément Bastien, Simon Borja, David Naegel (Coordination), Le raisonnement sociologique à l’ouvrage, Éditions L’Harmattan, Collection ‘‘Questions Sociologiques’’, Paris, 2010, pp. 210-227.

Alessia de Biase, sa biographie et ses publications recentes sont déjà en ligne

Suggestions bibliographiques pour la séance « Les incontournables » selon les auteurs

  • CHALIER Catherine, Transmettre de génération en génération, Éditions Buchet/Chastel, Collection  »Essai », Paris 2008.
  • Revue Sciences Humaines, Hors-série, Ce que  »transmettre » veut dire, n° 36 – Mars/Avril/Mai 2002
  • BOURDIEU Pierre et PASSERON Jean-Claude, Les héritiers. Les étudiants et la culture, Les Éditions de Minuit, Coll. Le Sens Commun, Paris, 1985.
  • BOURDIEU Pierre, Raisons pratiques. Sur la théorie de l’action, Éditions du Seuil,Paris, 1994.
  • TAROT Camille, Sociologie et anthropologie de Marcel MAUSS, Éditions La Découverte, Coll. Repères, Paris, 2003.
  • HARTOG, F., (2003), Régimés d’historicité. Présentisme et expériences du temps, Paris : Seuil.
  • RICOEUR, P., (1985), Temps et récit. t. 3 Le temps raconté, Paris : Seuil

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Pour se préparer à l’écoute deux textes que les auteurs vous invitent à lire

Capture d’écran 2014-01-07 à 09.26.48Christine Detrez, « Le capital Culturel », Idées, 2005/12, n° 142

 Capture d’écran 2014-01-09 à 09.58.53François Hartog, « Discordance des temps », Revue internationale et stratégique, 2013/3 n° 91, p. 7-16

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s