St 6 : Anne Debarre & Elise Macaire

22 novembre 2013

Thème : Acteurs et métiers du projet

Architectes et collectifs de concepteurs au service d’une démocratisation de la production du cadre bâti

Les deux interventions proposées abordent la façon dont les architectes peuvent être aujourd’hui amenés à intervenir selon des modalités différentes des représentations traditionnelles de l’exercice de la maîtrise d’oeuvre auxquelles est associée leur profession. Elles évoqueront la façon dont leurs rôle et leurs pratiques peuvent être amenés à se renouveler dans le cadre d’actions les plaçant directement en relation avec des habitants. Elise Macaire, presentera les démarches alternatives au processus traditionnel d’élaboration du projet architectural ou urbain mises en œuvre depuis le début des années 90 par des collectifs d’architectes . Ceux-ci privilégient des interventions sur les petites échelles permettant une implication plus importante des habitants sur le projet dans le cadre d’actions engageant peu de moyens. A la fois proches des artistes « activistes » ou de pratiques d’éducation populaire, ces architectes proposent des méthodes alliant pédagogie de la création et participation démocratique. Ensuite, Anne Debarre, questionnera la contribution de la participation  des habitants dans des projets contemporains d’habitation – impulsée par des institutions, des professionnels ou des citoyens – à l’évolution des représentations du rôle de maître d’œuvre des architectes dans ces processus collectifs. Des études de cas montrent que ceux-ci sont en général à l’écoute des habitants sur les questions de commodité, mais qu’ils entendent garder la maîtrise d’autres aspects des projets, comme les choix techniques environnementaux ou la valeur esthétique des bâtiments, sur lesquels les habitants ont pourtant des compétences.

Elise Macaire, est chargée de recherche au Laboratoire Espaces Travail-UMR LAVUE (Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette). Elle travaille sur le renouvellement des pratiques dans le domaine de l’architecture et en particulier sur les modes d’inscription de l’activité architecturale dans le champ culturel, autour des actions artistiques, pédagogiques et participatives. Elle est responsable du Réseau Activités et Métiers de l’architecture et de l’urbanisme – Ramau.

x

Anne Debarre, est Architecte DPLG et titulaire d’un DEA « Le projet architectural et urbain », maître-assistante Histoire et Culture Architecturales à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Malaquais et chercheur au laboratoire ACS (Architecture, culture, société XIXe-XXe siècles, UMR AUSser CNRS 3329). Recherches sur le pavillonnaire pour la Mission du Patrimoine Ethnologique du Ministère de la Culture, et sur le logement de la promotion privée, sur les maisons individuelles d’architectes, et sur l’habitat durable participatif pour le Plan Urbanisme Construction Architecture du Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.

Suggestions bibliographiques pour la séance « Les incontournables » selon les auteurs

  • Barthe Yannick, Callon Michel, Lascoumes Pierre, Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique, Paris, Le Seuil, 2001.
  • Biau Véronique, « Les architectes de l’habitat participatif, entre militance et compétence », dossier Effervescences de l’habitat participatif, métropolitiques, 30 janvier 2012.
  • Conan Michel, Concevoir un projet d’architecture, L’Harmattan, 1990.
  • Debarre Anne (dir.), Steinmetz Hélène, Des expérimentations à l’épreuve des négociations : des projets collectifs d’habitat pour un développement durable, rapport de recherche pour le Plan Construction Urbanisme, Architecture, 2010.
  • Lefèvre Pierre (dir.), Bonnin Philippe., Blondel Alain, Kalouguine Vladimir, Rôle de l’architecte dans un processus de maîtrise d’ouvrage et de maîtrise d’oeuvre collectives, rapport de recherche pour le secrétariat de la Recherche architecturale, ministère de l’Urbanisme, du Logement et des Transports, 1985.
  • ARDENNE Paul, Un art contextuel. Création artistique en milieu urbain, en situation, d’intervention, de participation, éd. Flammarion, Paris, 2002.
  • MACAIRE Elise, L’architecture à l’épreuve de nouvelles pratiques. Recompositions professionnelles et démocratisation culturelle, thèse de doctorat en architecture, Université Paris-Est, LET-ENSAPLV, sous la direction de Jodelle Zetlaoui-Léger, 2012.
  • NICOLAS-LE STRAT Pascal, Moments de l’expérimentation, éd. Fulenn, 2009.
  • RAGON Michel, L’architecte, le prince et la démocratie, Albin Michel, Paris, 1977.
  • « Participer », dossier, Architecture d’Aujourd’hui (AA), éd. Jean-Michel Place, janv. n°368, 2007.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Pour se préparer à l’écoute des textes à télécharger

PDFElise Macaire, « Ville, art et politique : un nouveau champ d’action pour les architectes », in Appel (V.), Bando (C.), Boulanger (H.), Crenn (G.), Croissant (V.), Toullec (B.) (dir.) La mise en culture des territoires – Nouvelles formes de culture évènementielle et initiatives des collectivités locales, Presses Universitaires de Nancy, 2008.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s