St 5 : Thierry Ciblac & Valérie Nègre

15 novembre 2013

Thème : Temporalités des territoires et des projets

Approches matérielles de l’histoire de l’architecture

Valérie Nègre nous permettra de comprendre le nouveau champ d’étude qui a vu le jour au début des années 1980, sous les vocables divers d’« histoire constructive », « histoire technique et technologique de l’architecture », « histoire matérielle de l’architecture », « histoire de la construction ». Un ensemble de chercheurs placent désormais la technique et la technologie (discours sur les techniques) au cœur de leurs approches. Mais que recouvrent ces expressions ? Quels sont les liens entre ces études et l’histoire de l’art, l’histoire de l’architecture et l’histoire des techniques telles qu’elles se pratiquent aujourd’hui ? Ensuite, nous descendrons dans le detail avec Thierry Ciblac, selon lequel, l’analyse mécanique des constructions maçonnées anciennes soulève de véritables défis en raison de leur complexité géométrique, de la variabilité des propriétés des matériaux constitutifs, des différentes techniques de mises en œuvre, de l’absence de données sur l’histoire des sollicitations et du manque de codes réglementaires. Ce savoir-faire sort aujourd’hui du champ de compétences de l’ingénierie du bâtiment en raison du manque d’outils de prédiction du comportement de telles structures. Il exposera ses travaux sur les outils de modélisation du comportement des structures maçonnées destinés aux ingénieurs et architectes.

Valérie Nègre, est architecte du patrimoine et historienne, maître-assistant à l’école nationale supérieure d’architecture Paris La Villette et chercheur dans l’UMR AUSSER 2229. Ses recherches portent sur les rapports entre architecture, technique et société (XVIIIe-XXe siècle). Elle a récemment édité avec R. Carvais, A. Guillerme, J. Sakarovitch, Édifice et artifice. Histoires constructives (Paris, Picard, 2010) et Nuts and Bolts of Construction History. Culture & Technology (Paris, Picard, 2012).

x

Therry Ciblac, est ingénieur des Travaux Publics de l’Etat et docteur en génie civil de l’INSA de Lyon. Il est enseignant en outils mathématiques et informatiques à l’ENSAPLV et chercheur au laboratoire MAP-Maacc CNRS-MCC UMR 3495 de l’ENSAPLV.

Ces recherches s’insérent dans le thème de l’assistance informatique à l’activité de conception dans les domaines de la modélisation et du calcul de structures et en particulier des maçonneries (Co-encadrement de la thèse d’Apostolia Oikonomopoulou). Ses publications sur le site du MAACC

Suggestions bibliographiques pour la séance « Les incontournables » selon les auteurs

  • Bruno Reichlin, « Quelle histoire peut nous aider à travailler sur l’architecture moderne et contemporaine ? Une opportunité de redéfinition de la discipline », Les Cahiers de la recherche architecturale et urbaine, n° 9-10, 2002, p. 169-178.
  • Frantz Graf, « Pour une histoire matérielle du bâti moderne et contemporain », Patrimoine et architecture, n° 10-11, juin 2001, p. 40-46.
  • Picon Antoine, « Architecture, sciences et techniques. Problématiques et méthodes », Les Cahiers de la recherche architecturale, n° 9/10, 2002, p. 151-160.
  • N. Reveyron, « L’apport de l’archéologie du bâti dans la monographie d’architecture », In Situ, revue des patrimoines [en ligne], n° 2, 2004. http://www.insitu.culture.fr/article.xsp?numero=2&id_article=nr002-601.
  • R. Carvais, A. Guillerme, V. Nègre, J. Sakarovitch, Édifice & artifice. Histoires constructives, Paris, Picard 2010
  • Block P., Ciblac T., Ochsendorf J. A. (2006), « Real-time limit analysis of vaulted masonry buildings », Computers and Structures, vol. 84, pages1841-1852.
  • Chassagnoux A., Guéna F., Maille M. , et Untersteller L.P. (1998), « Modelisation and calculation of gothic or ogive vaults », First european congress on restoration of gothic cathedrals, Europa Congress Hall, Vitoria – Gasteiz, May 20th – 23rd 1998.
  • Ciblac T., Oikonomopoulou A., Guéna F. (2010) « Approches numériques pour l’étude du comportement des structures maçonnées anciennes ». In Edifices et artifices, Histoires constructives, Editions Picard, 2010. Actes du Premier congrès francophone d’histoire de la construction, Paris, juin 2008.
  • Heyman J.(1995), The stone skeleton: Structural engineering of masonry architecture. Cambridge, Cambridge University Press, 1995.
  • Oikonomopoulou A. (2009), Approches numériques pour l’étude du comportement des structures maçonnées anciennes. Un outil basé sur le calcul à la rupture et la visualisation graphique. Thèse de doctorat en architecture.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Pour se préparer à l’écoute des textes à télécharger

PDFBlock P., Ciblac T., Ochsendorf J. A. (2006), « Real-time limit analysis of vaulted masonry buildings », Computers and Structures, vol. 84, pages1841-1852.

Capture d’écran 2013-11-07 à 20.59.55Bruno Reichlin, « Quelle histoire peut nous aider à travailler sur l’architecture moderne et contemporaine ? Une opportunité de redéfinition de la discipline», Les Cahiers de la recherche architecturale et urbaine, n° 9-10, 2002, p. 169-178.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :