St 9 : Sandra Parvu

23 novembre 2012

Thème : Systèmes et registres de représentation

La part du projet dans les atlas de paysage. Réflexion sur le geste cartographique

Jacques Sgard me confiait récemment ses doutes : Le travail du paysagiste doit être orienté vers le projet. Trop d’atlas de paysages sont documentés comme de grandes monographies régionales de géographie, mais ne débouchent pas sur des projets. Faisant chemin inverse dans, un texte à deux voix avec Eunate Torres Modrego intitulé « Forget the ‘project’ » , nous y expliquions le danger de focaliser l’enseignement du projet sur un changement physique. En lieu de cela, nous proposions de concentrer notre démarche sur un processus de travail cartographique comme déplacement d’un regard et par là même d’une transformation.Cette expérience pédagogique, ainsi qu’une recherche sur la participation des paysagistes français dans une démarche descriptive à l’échelle territoriale me permettront de tracer quelques pistes de réflexion sur le rôle de la carte dans la mise en tension triangulaire « géographie – projet – paysage ».

Sandra Parvu, est architecte et docteure en études urbaines (EHESS, Paris; IAUG, Genève). Elle est chercheuse au Laboratoire Architecture Anthropologie (ENSA Paris La Villette). Elle a enseigné le projet de paysage à l’Institut d’architecture de l’université de Genève et conçu diverses expérimentations pédagogiques en France, en Chine et aux Etats-Unis. Elle est l’auteur de Grands ensembles en situation. Journal de bord de quatre chantiers (Genève: Metispresses, 2011).

Quelques références récentes de Sandra Parvu:

– Parvu, Sandra ; Torres Modrego, Eunate. 2005. Bande itinérante présente : Stalker à la Praille, Genève : Editions de l’IAUG, 120 p.
– Parvu, Sandra ; Torres Modrego, Eunate. 2007. “Teaching Experiments in and around Geneva”, Journal of Landscape Architecture, n° 3, pp. 20-29.
– Parvu, Sandra ; Torres Modrego, Eunate. 2009. “Forget the ‘project’. A discussion following Teaching Cinematic Experiments in Landscape Architecture and Beyond”, New Challenges in Landscape Planning, Design and Management, Alnarp : Swedish University ofAgricultural Sciences, pp. 267-274.

Suggestions bibliographiques pour la séance « Les incontournables » selon les auteurs

  • Besse, Jean-Marc. 2011. Voir/ Faire/ Voir. La carte et le projet de paysage, Texte d’introduction à la conférence tenue le mardi 29 novembre 2011 à la Maison départementale de l’habitat/CAUE91
  • Besse, Jean-Marc. 2001. «.Cartographier, construire, inventer. Notes pour une épistémologie de la démarche de projet.», Les Carnets du paysage, n°7.
  • Corner, James. 1999. « The Agency of Mapping: Speculation, Critique and Invention », in Denis Cosgrove (ed.), Mappings, London : Routledge, pp. 213-252.
  • Cosgrove, Denis. 1996. « The Measures of America », in James Corner, Taking Measures across the American Landscape, New Haven : Yale University Press, pp. 3-13.
  • Parvu, Sandra ; Torres Modrego, Eunate. 2008. “Landscoping. Territoires, Films, Images”, in Rossella Salerno (ed.), Cultural Landscapes. Representations, Experiences, Outlooks, Milan : Politecnico di Milano, pp. 257-266.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Pour se préparer à l’écoute 1 texte conseille par Sandra Parvu

PDFJean-Marc Besse, « VOIR / FAIRE / VOIR, LA CARTE ET LE PROJET DE PAYSAGE », conférence au CAUE Essonne 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s